Séjours au pair

> >
Enquête demi-pair

Enquête — Programme Demi-pair

  • Pourquoi avez-vous choisi le programme "Demi Pair" Australie ?

> J’ai sélectionné ce programme, car il offre une prise en charge à l’arrivée en Australie et donne quelques mois aux participants pour prendre leurs repères. Pas de stress pour trouver un logement, un travail... – Bertille – 22 ans
> J'ai choisi ce programme car je voulais partir en tant que jeune fille au pair pendant moins de 6 mois et seule cette formule le permettait. Je devais rentrer pour préparer mes concours. Je voulais perfectionner mon anglais (grammaire, écrit) en prenant des cours. L'immersion en famille me permettait de pratiquer l'anglais 24h/24 – Marion – 23 ans

 

  • Quelles étaient les raisons de votre départ ?

> Je souhaitais améliorer mon anglais après mon bac – Bertille – 22 ans
> Améliorer mon niveau d’anglais, découvrir une nouvelle culture, faire de nouvelles rencontres... J'avais envie de faire une césure entre ma licence et mon master, mais je voulais que celle-ci soit bénéfique (anglais), d'où l’idée de prendre des cours et d’être en immersion en famille – Marion – 23 ans
> J’avais deux objectifs : apprendre l’anglais et découvrir un nouveau pays/culture – Zanago – 23 ans

 

  • Quelles sont, d'après vous, les avantages et les inconvénients de la formule Demi-Pair ?

> Le fait d’être prise en charge et la durée (ni trop long, ni trop court (1 an aurait été trop long pour moi). J'ai eu suffisamment de temps pour m’améliorer en anglais et organiser la suite de mon séjour en Australie (travail, hébergement, etc). Inconvénient : je m’attendais à être plus intégrée à la vie de famille, je ne me suis jamais réellement sentie chez moi – Bertille – 22 ans
> À l'école de langue, j'ai rencontré beaucoup de monde ! Ma famille était assez éloignée de Sydney. Il n’y avait pas de souci pour aller en cours – puisque ma famille me déposait tous les matins – mais pour sortir, c'était plus compliqué – Marion – 23 ans
> Avantages : apprentissage de l'anglais (grâce à des cours structurés), immersion totale dans une famille. Inconvénient : emploi du temps chargé – Zanago  – 23 ans

 

  • Quelles tâches avez-vous effectuées dans la famille ?

> Je devais m’occuper des enfants entre 5h30 et 8h, puis entre 16h et 19h. Je devais également m’occuper du chien, le matin, pendant une demie heure, et passer l’aspirateur – Bertille – 22 ans
> Aller chercher les enfants, vider le lave vaisselle, étendre le linge, faire à manger – Marion – 23 ans
> Préparation du petit-déjeuner, douche et brossage des dents des enfants, les emmener et les récupérer à l’école, activités/sorties avec eux, ménage, préparation des repas – Zanago – 23 ans

 

  • Quel dédommagement avez-vous reçu de la part de la famille d’accueil (le minimum étant de 120 $ / semaine) ?

> 120 $ / semaine – Bertille – 22 ans
> 160 $/ semaine (je ne travaillais pas le vendredi après midi) – Marion – 23 ans
> 150$ / semaine – Zanago – 23 ans

 

  • Que diriez-vous de la vie de famille en Australie ?

> Les Australiens se lèvent très tôt (5h) et se couchent très tôt (19h) en général ! – Bertille – 22 ans
> Très bonne impression : ma famille était très accueillante et je me suis très bien entendue avec eux. Les Australiens font beaucoup de barbecues, ce qui est assez convivial – Marion – 23 ans
> Ma famille était très agréable et à l’écoute. La vie de famille est similaire à celle qu’on peut connaître en France – Zanago – 23 ans

 

  • Quel était votre niveau d’anglais en arrivant en Australie ? Quel est-il aujourd’hui ?

> J’ai obtenu 2/20 au bac en anglais ! Aujourd’hui j’ai obtenu un A à mon test d’entrée en université, ici en Australie ! J’ai également passé l’IELTS il y a quelques mois et j’ai obtenu 6,5 – Bertille – 22 ans
> Mon niveau était moyen, j’avais passé une année en Angleterre, mais j’étais alors restée constamment avec des français et avais donc fait peu de progrès  – Marion – 23 ans
> J’avais un niveau d’anglais moyen à l’arrivée (pré-intermédiaire). La compréhension était difficile au début, mais l’adaptation a été très rapide grâce à cette immersion totale dans une famille anglophone. Trois mois après mon arrivée, ma compréhension orale était très bonne et je parlais avec beaucoup d'aisance  – Zanago – 23 ans

 

  • L’adaptation a-t-elle été difficile ?

> J’étais un peu perdue au début, en raison notamment de mon niveau d’anglais. Mais à part cela, l’adaptation a été relativement facile – Bertille – 22 ans

 

  • Qu’avez-vous pensé des cours d’anglais au sein de l’école de langue ?

> Vraiment très bien ! Je pense avoir fait vraiment beaucoup de progrès grâce aux cours. J’ai adoré le mélange des nationalités en classe. J’ai pu rencontrer des gens de tous les horizons – Bertille – 22 ans
> Les cours de langues étaient très bien, et j’ai globalement bien progressé. J’ai particulièrement apprécié les jeux qui nous permettaient d'apprendre tout en s'amusant. Les contrôles toutes les semaines sont très utiles pour juger de notre progression. Les professeurs sont très présents et à l'écoute – Marion – 23 ans
> J’ai apprécié que les cours soient basés sur un anglais britannique. Le mélange des nationalités dans les classes est intéressant. J’aurais aimé être encore plus corrigée dans les activités d’expression ("speaking") – Zanago – 23 ans

 

  • Avez-vous eu besoin d’aide pendant ton séjour ? Le partenaire sur place vous a-t-il aidé ?

> Oui, j’ai dû changer de famille peu après mon arrivée (problème d’affinité). Le partenaire a organisé un accueil temporaire, pendant 2 semaines, le temps de me trouver une nouvelle famille. Mon séjour en famille temporaire s’est super bien passé (j’étais chez une vieille dame qui était très gentille !) – Bertille – 22 ans
> Quand j'ai rencontré des problèmes, la responsable sur place qui s'occupe des filles au pair a été super – Marion – 23 ans
> Pas personnellement. Mais l’école est prête à répondre aux questions et à aider en cas de problème – Zanago – 23 ans

 

  • Qu’avez-vous fait au terme de votre séjour Demi Pair (voyage, travail) ?

> Je suis restée en Australie, j’ai d’abord travaillé en tant que serveuse, chez un glacier, puis dans un restaurant italien. Je suis maintenant inscrite dans une université à Sydney, dans laquelle je suis un cursus de formation en ressources humaines – Bertille – 22 ans
> Pendant mon séjour Demi Pair, j'ai beaucoup voyagé les week-ends. À la fin, je suis partie un mois en "road trip" sur la Côte Est avec une amie allemande que j'ai rencontré en cours. Je suis ensuite partie à Bali deux semaines, avant de rentrer en France – Marion – 23 ans
> Je travaille actuellement et prévoit de faire quelques voyages dans un futur proche ! – Zanago – 23 ans

 

  • Est-ce que ce séjour vous a aidé dans le cadre de votre formation/scolarité ou de votre travail ?

> Oui ! Je suis maintenant inscrite au sein d’un université australienne à Sydney, et j’ai également rencontré mon copain (qui est Colombien) ! Donc, le bilan est plutôt positif ! – Bertille – 22 ans
> Oui, je suis maintenant très à l'aise en cours d'anglais. J’ai été recrutée dans mon entreprise actuelle, grâce en partie, à mon niveau d'anglais et à mes diverses expériences à l'étranger (qui montrent que je suis une personne indépendante, qui s'adapte facilement à de nouveaux environnements – Marion – 23 ans

 

  • Quel est votre ressenti global sur votre expérience ?

> J’ai adoré Sydney et son "melting pot" ! C’est une super ville, hyper "safe". J’ai rencontré énormément de gens, créé de supers amitiés. J’ai également fait un "road trip" de vingt jours, juste après mon programme, et j'ai visité toute la côte est (Cairns, Gold Coast, etc). Aujourd’hui, je suis toujours en Australie mais la France me manque – Bertille – 22 ans
> C’est une expérience très enrichissante, inoubliable. J'ai tissé des liens avec des personnes venant des quatre coins du monde. J'ai gardé un très bon contact avec ma famille australienne : ils ont été géniaux. Mon "road trip" m'a permis de découvrir des paysages magnifiques, et je reviens de ce voyage très enrichie, culturellement parlant – Marion – 23 ans

Frais d'inscription en baisse : 69 euros au lieu de 85 euros.