Séjours au pair

> >
Une aventure magique

Une aventure magique

Laure nous livre ici un compte-rendu précis de son séjour au pair et des tâches qui étaient les siennes durant son année en famillle à San Francisco.


Calvin-Thomas — Pourquoi avoir decidé de participer au programme EurAupair ?

Laure — Parce que j'ai toujours voulu aller aux États-Unis... et parce que j'adore les enfants. Le programme au pair me permettait de combiner mes deux passions. Le fait d'être rémunérée m'a également fortement motivée. Au départ, je voulais faire des études aux USA, mais le coût était rédhibitoire. 


Calvin-Thomas — Pourquoi avoir choisi Calvin-Thomas ?

Laure — J'ai d'abord choisi Calvin-Thomas pour le prix — moins élevé que dans d'autres agences — et pour les raisons suivantes : la possibilité de passer son entretien sur Skype (seul Calvin-Thomas proposait cela ); la "Training School" (au coeur de New-York), la taille de l'agence (relativemetn petite) qui rendait la communication beaucoup plus personnelle.

 

Calvin-Thomas — Avez-vous trouvé le processus d'inscription simple ?

Laure — Je ne dirais pas qu'il est simple ! Il est assez long, mais il permet de vraiment mesurer sa motivation. Une personne qui abandonnerait pendant qu'elle constitue son dossier ne tiendrait jamais une année en tant que fille au pair ! C'est un processus auquel il faut se consacrer pleinement. Certaines choses sont parfois un peu compliquées à comprendre, mais l'agence a toujours su répondre à mes questions... De même que que la communauté au pair, qui est très solidaire !  

 

Calvin-Thomas — Pouvez-vous nous présenter succintement votre famille d’accueil ?

Laure — Ma famille était franco-américaine : Guillaume le papa était français, Kristen la maman, américaine. Leurs filles, Noémie a 6 ans maintenant, Vivienne 10 ans, et les jumelles, Maëlys et Cléa, 13. 

 

Trois Quatorze — Comment s’est passée l’intégration dans votre famille d’accueil aux USA ?

Laure — Elle s'est très bien passée, et elle s'est faite rapidement. Le lendemain de mon arrivée, nous partions tous les sept en vacances, en camping ! Le camping rapproche les individus très rapidement ! 

 

Calvin-Thomas — Comment se déroulait une journée type ?

Laure — Je commençais à 7 h du matin, je m'occupais de superviser le petit déjeuner, de préparer les boîtes à déjeuner des filles, et je m'occupais plus particulièrement de Noémie la plus petite. À 7 h 30, il était temps de partir à l'école : j'emmenais donc les jumelles au collège, puis Noémie à l'école. Le papa de son côté s'occupait d'emmener Vivienne.  

Je rentrais à la maison aux alentours de 8 h 45. Je faisais les tâches ménagères liées aux enfants : lessives (5 par semaine), rangement du petit déjeuner, organisation des placards et rangement des chambres, puis nettoyage de la salle de bain que je partageais avec elles. Vers 10 h / 10 h 30,  je prenais une pause : lecture, balade, film, écriture, jusqu'à 13 h 30, heure à laquelle je partais de la maison pour aller chercher Vivienne ! Nous rentrions à la maison vers 14 h 30, et à 15 h, il fallait partir pour aller chercher les jumelles. De retour à la maison, vers 16 h, tout le monde goûtaient, puis c'était l'heure des devoirs. À 17 h 45, je partais chercher Noémie, accompagnée de Vivienne,. On laissant les "grandes" travailler, et à mon retour, on  commençait le ballet des douches ainsi que la vérification des devoirs.  

Ensuite, s'il me restait du temps, je jouais avec les plus petites. Puis je préparais les boîtes à déjeuner du lendemain ainsi que le diner du soir. C'est souvent à ce moment là que rentrait un des parents et que ma journée s'achevait !  À l'heure du dîner, je participais pour mettre la table et servir les enfants.  

Calvin-Thomas — Que faisiez-vous en général pendant votre temps libre ?

Laure — Je visitais la ville (San Francisco), je passais du temps avec mes amies au pair, ou je prenais du temps pour me reposer. J'allais aussi à des cours de danse le soir. J'ai aussi beaucoup voyagé pendant mes vacances : j'ai 12 états au total !

Calvin-Thomas — Avaez-vous une anecdote particulière à nous raconter ?

Laure — Un jour, j'ai reçu un coup de téléphone depuis le collège. c'était une des jumelles qui me demandait si tout allait bien. Cela m'a fait paniquer, car j'ai pensé que quelque chose n'allait pas de leur côté, avant de réaliser qu'on était mercredi et qu'elles finissaient à 14 h 30 et non à 15 h 30. Je les avais oubliées ! La maman était à la maison ce jour-là, et avait oublié elle aussi ! Les jumelles ne m'en ont pas voulu et ont rigolé !

Calvin-Thomas — Qu’avez vous fait à votre retour ? Avez-vous le sentiment que des portes se sont ouvertes ?

Laure — Je suis rentrée en France et ai poursuivi mes études (Master Enseignement anglais). Je suis actuellement professeur stagiaire (car j'ai réussi mon concours cette année).  

Calvin-Thomas — Quel est votre meilleur souvenir de ce séjour ?

Laure — Impossible d'en choisir un ! Les voyages, les rencontres et la vie avec la famille ! 

Calvin-Thomas — Que diriez vous aux jeunes filles qui souhaitent participer au programme EurAupair ?
Laure — Allez-y, partez, vivez cette aventure de folie. Elle n'est pas toujours facile, mais vous réaliserez à quel point vous êtes forte. C'est magique !