Séjours au pair

> >
Une chance à saisir

Une chance à saisir

Maelle répond aux questions de Calvin-Thomas et résume son expérience de jeune fille au pair aux USA.

 

Calvin-Thomas — Pourquoi avoir decidé de participer au programme EurAupair ?

Maelle — J'ai toujours voulu voyager ; partir au moins une année. Et je voulais surtout apprendre à parler anglais. Et en même temps je ne voulais pas partir trop dans l'inconnu... Le programme Euraupair de Calvin-Thomas était donc parfait pour moi ! Je savais à l'avance où j'allais loger !


Calvin-Thomas — Pourquoi avoir choisi Calvin-Thomas ?

Maelle — J'ai passé beaucoup de temps à comparer les différentes organisation qui offraient la possibilité de partir au pair. Mais, à chaque fois, je revenais vers Calvin Thomas, car le site m'avait "tapé dans l'oeil".

Calvin-Thomas — Avez-vous trouvé le processus d'inscription simple ?

Maelle — Le processus n'est pas bien compliqué : tout est clairement expliqué et bien organisé.

 

Calvin-Thomas — Pouvez-vous nous présenter succintement votre famille d’accueil ?

Maelle — Il y avait Kelly et Peter, les parents, Ruby (8 ans), Hazel (7 ans, et les jumeaux, Gray et Japser (5 ans). Et 2 chats également !

 

Calvin-Thomas — Comment s’est passée l’intégration dans votre famille d’accueil aux USA ?

Maelle — Le premier jour était très stressant, car j'avais un mauvais niveau d'anglais. Mais, heureusement, j'avais une famille "top", qui m'a très bien intégrée. J'étais un membre à part entière de cette famille, ils m'invitaient à chaque sortie.

 

Calvin-Thomas — Comment se déroulait une journée type ?

Maelle — J'avais le linge des enfants à laver et je devais ranger un peu la maison. Je trouvais donc un moment dans la journée pour assurer ces tâches. Avec les enfants, ma journée commencait à 15 h 45, heure à laquelle le bus les déposaient à deux pas de la maison. J'amenais alors les filles à la gym (4 h de gym, 3 fois par semaine). Et dans la foulée, avec les garcons, c’était gôuter, devoirs et jeux. Ma journée finissait à 17 h 30 ! Vous allez penser que j'avais beaucoup de chance.

 

Calvin-Thomas — Que faisiez-vous en général pendant votre temps libre ?

Maelle — J'avais beaucoup beaucoup de temps libre. Les premiers temps, c'était magazines, magazines, magazines ! Mon budget a explosé... alors j'ai changé. Soit j'allais me balader à Bend soit je regardais des séries. Par chance, j'habitais à vingt minutes en bus d'une station de ski, j'allais donc trois/quatre fois par semaine faire du ski le matin, et je revenais pour récuperer les petits au bus.

 

Calvin-Thomas — Qu’avez vous fait à votre retour ? Avez-vous le sentiment que des portes se sont ouvertes ?

Maelle — Quand je suis rentrée, j'ai trouvé immédiatement un travail à l'hôpital dans un service pédiatrique. Là où j'habite, l'hiver, à l'hôpital, on accueille pas mal d'étrangers (qui se sont cassé quelque chose au ski). Je suis très fière d'être une des seules à pouvoir communiquer aisément en anglais avec eux.

Je dois beaucoup à ce séjour. Je dis "Merci" à Calvin-Thomas, à mon séjour, à mon année.

 
Calvin-Thomas — Quel est votre meilleur souvenir de ce séjour ?

Maelle — Le fait de participer aux championnats de "skipond" de la station (l'objectif est de traverser en ski ou snowboard une piscine sans tomber et de faire un saut à la fin). J'ai fini première chez les filles et troisième au classement général ! Et le fait de faire du ski nautique sur un lac presque privé ou ma famille d'accueil possède une "cabin" (petit chalet au bord du lac).

 

Calvin-Thomas — Que diriez vous aux jeunes filles qui souhaitent participer au programme EurAupair ?
Maelle — N'hésitez pas ! Allez-y... Courez même !