Études supérieures aux USA

> >
Niveau d'anglais

Le niveau d'anglais

Beaucoup d’étudiants français se ferment d’eux-mêmes les portes de l’université américaine, en pensant que leur niveau d’anglais ne leur permettra pas d’être acceptés sur les campus, ou qu’il ne leur permettra pas de suivre les cours proposés. C’est une erreur...

Les principes généraux

  • Se fermer a priori les portes de l’université américaine en raison de son niveau de langue est une erreur, car Go Campus offre la possibilité à quasiment tous les étudiants — dans la mesure où ils ont étudié l’anglais — d’intégrer une université américaine, et ce indépendamment de leur niveau de langue.
  • Il faut en effet savoir que beaucoup d'établissements universitaires américains proposent aux étrangers qui n’auraient pas un niveau de langue suffisant pour suivre tout ou partie des cours dispensés, une formation spécifique en anglais. Les cours d’ESL ("English as a Second Language") ou E.F.L. ("English as a Foreign Language") permettent à chaque étudiant d’acquérir le niveau de langue suffisant pour être totalement autonome au niveau de ses études.
  • Les participants au programme Go Campus peuvent profiter de cette formation spécifique (E.S.L. ou E.F.L.) qui s’étend généralement sur un semestre ou, si nécessaire, sur une année.
  • Il est évident qu’un candidat dont le niveau d’anglais est faible devra fournir un travail supplémentaire pour s’adapter, et qu’il lui faudra plus de temps qu’un autre pour profiter pleinement de toutes les possibilités offertes par l’université. Mais, au terme de son programme Go Campus, cet étudiant :
    > maîtrise généralement parfaitement la langue anglaise ;
    > peut réintégrer l’université française riche de ce bagage supplémentaire ;
    > est en mesure, s’il le désire, de poursuivre des études complètes aux USA (jusqu’à l’obtention d’un diplôme — Bachelor's, ou Master's).
  • Les participants Go Campus peuvent :
    > soit opter pour une formation ESL (ou se la voir imposer) dans le cadre d’un cursus classique (toute formule sauf IEP) ;
    > soit opter pour une formation ESL seule (dans le cadre de la formule IEP) sans poursuivre leurs études aux USA.

Les spécificités ESL

  • Un candidat qui aurait opté pour une formation ESL (ou à qui une telle formation serait imposée) se verrait proposer éventuellement une liste spécifique de propositions d'établissements pour le temps de sa formation ESL (un semestre ou une année). Dans ce cas, une seconde liste de bourses (correspondant strictement aux critères décrits dans la section "Les formules") lui serait proposée.
  • La participation au programme ESL (formation spécifique) pourrait engendrer :
    > une légère modification du coût des études pendant la participation à cette formation, ainsi qu’une modification du nombre d’universités proposées pour la formation ESL ;
    > et, de ce fait, une variation des propositions de bourses et du montant des frais de scolarité restant à la charge de l’étudiant durant le temps de la formation ESL.

Le TOEFL

  • Le TOEFL est un test d’évaluation du niveau d’anglais. Attention, le score obtenu à cet examen n’est pas déterminant quant à l’acceptation au programme (voir ci-dessus), mais utile :
    > pour estimer précisément le niveau d’anglais du candidat ;
    > et pour orienter au mieux le candidat (quelle université ? quel niveau ? quel cursus ? quels cours ?...).
  • Les universités américaines exigeront ce test pour :
    > se déterminer quant à l’orientation du candidat ;
    > et estimer le montant de la bourse et les possibilités d’accueil au sein de leur établissement.
  • Si un candidat veut éviter la formation ESL, il est indispensable qu’il passe le TOEFL Si son score au test est trop faible, il pourra se voir imposer une formation ESL, soit par Go Campus soit par les universités nord-américaines.
  • En règle générale, un candidat qui choisit une formation ESL n’a pas besoin de présenter un résultat de TOEFL — Attention cependant : certaines universités exigeront que tous ses étudiants présentent un résultat à ce test, y compris ceux qui sont inscrits en formation ESL.
  • C’est pourquoi Calvin-Thomas conseille à tous les participants Go Campus de passer le TOEFL. D'autant que les étudiants français sous-estiment souvent leur niveau de langue et qu’ils perdent de vue qu’une petite préparation permet d’améliorer nettement son résultat.
  • Une université peut choisir de faire passer un test d’anglais à tout étudiant (à son arrivée), que ce dernier ait ou non déjà passé le TOEFL.

 

UNE RECOMMANDATION GO CAMPUS : S’INSCRIRE AU TOEFL
> À moins qu’il ait choisi d’emblée de passer par une formation ESL (ACADEMIC, SOUTHERN UTAH UNIVERSITY, COMMUNITY COLLEGE ou MASTER) ou qu'il ait choisi la formule IEP, un candidat Go Campus doit s’inscrire au plus vite pour passer ce test, et ce afin de ne pas ralentir son inscription et son acceptation dans une université.
> Go Campus conseille fortement aux étudiants de passer ce test, car une inscription directe sans passer par des cours ESL peut permettre de gagner du temps (que ce soit au niveau de l’inscription administrative ou au niveau des études elles-mêmes).
> À savoir : il est plus facile qu’on ne le pense généralement d’obtenir le score nécesaire au TOEFL.

  

Afin de parfaire leur niveau d'anglais, les candidats Go Campus peuvent également envisager d'effectuer une période de cours en Angleterre, en Irlande par le biais de notre programme Isilangue.
Un debut de session est alors possible toutes les semaines, les participants sont testés à leur arrivée et placés dans des classes correspondant à leur niveau. 
Un départ rapide est possible (dossier à finaliser au plus tard 2 semaines avant le départ) et une durée variable (minimum 2 semaines, pas de maximum) permet à tous de profiter de cette remise à niveau avant de passer le TOEFL ou simplement afin de mieux préparer leur départ. 

 

 

 Prochaine réunion à Paris le Vendredi 09 Décembre à 17H00. Contact :