Séjours scolaires en immersion

Foire aux Questions — Séjours scolaires de longue durée

Avant de se lancer dans l'expérience High School, il convient de s'informer le mieux possible sur les détails de ce programme. Cette "FAQ" a été conçue par l'équipe de Calvin-Thomas de manière à répondre à la plupart vos questions. Si l'une d'elles reste sans réponse, n'hésitez à nous contacter, notre équipe sera heureuse de vous répondre.

 

1 — Pourquoi partir à l'étranger ?

Apprendre une langue. 
Découvrir une culture.
Préparer son avenir. 
Acquérir de l'indépendance. 
Apprendre à mieux se connaître (ses valeurs, ses envies, ses projets…).

2 — À qui s'adressent nos programmes ?

Nos programmes proposent aux jeunes collégiens ou lycéens âgées de 14 à 19 ans :
> de partir un trimestre, un semestre ou une année scolaire à l'étranger (en Australie, en Afrique du Sud, aux États-Unis, au Canada, en Angleterre ou en Nouvelle-Zélande) ;
>de vivre soit dans une "nouvelle famille" soit à l'internat ;
> et de suivre une autre scolarité dans un lycée de leur pays d'accueil.

3 — Quelles sont les conditions pour s'inscrire ?

> Avoir entre 14 et 19 ans. 
> Etre scolarisé.  
> Avoir étudié l’anglais pendant au moins 2 ans.  
> Faire preuve d’une certaine ouverture d’esprit, de maturité et de motivation.  
> Être en bonne santé.

Pour partir : un visa est nécessaire pour tous les séjours supérieurs à 3 mois et pour certains séjours 80 Jours/trimestre (notamment USA, Canada et Australie). Les conditions de délivrance du visa sont expliquées au cas par cas à chaque participant durant son processus d'inscription. Les frais de chancellerie et de visa sont à la charge du participant.

4 — Pourquoi les critères d’âge sont-ils si rigoureux ?

Les critères d’âges nous sont imposés par nos partenaires étrangers (en fonction des exigeneces administrives et scolaires propres à chaque pays).
Vous êtes trop âgé ? Orientez-vous vers un stage ou une mission en bénévolat ou devenez jeune fille au pair !
Vous êtes trop jeune ? Vous pouvez partir dans le cadre de notre programme Little Big Land ou en Summer Camp.

5 — J’ai une allergie grave, un régime alimentaire particulier, un handicap : puis je partir ?

Calvin-thomas étudie votre profil et peut dans la plupart des cas accepter votre dossier de manière conditionnelle. Calvin-Thomas met alors tout en œuvre pour mettre en place le séjour mais les recherches de famille peuvent être plus longues en fonction des particularités de votre profil. Les personnes présentant des particularités de ce type peuvent nous contacter afin que nous puissions étudier leur dossier.

6 — Est-ce-que Calvin-Thomas est un organisme fiable ?

Calvin-Thomas est membre de l'Office (Office national de garantie des séjours et stages linguisiques) et s'engage de fait à respecter son "Contrat Qualité".
Calvin-Thomas est membre de l'UNSE (Union nationale des organisations de séjours longue durée à l'étranger) et adhère à sa charte éducative.
Calvin-Thomas est membre de l'UNAT (Union nationale des associations de tourisme).

7 — Y a-t-il une préparation avant le départ ?

Oui. Le candidat participe à l'entretien de sélection (de visu ou par skype si les lieux d'entretien proposés sont trop éloignés de chez vous et si la formule le permet). Ses parents y participent également (au moins un des deux parents).
Afin d'informer au mieux les participants et leurs parents, des réunions de préparation ont généralement lieu, avant le départ, dans les différents bureaux Calvin-Thomas (en général entre avril et mai).
Pour les personnes qui résident à l'étranger ou pour celles dont le départ se ferait avant les réunions "de visu", une réunion en ligne peut être organisée.

8 — De quel type de famille s’agit-il ?

Il n’existe pas de structure familiale type. Les familles peuvent être composées de parents et d'enfants (petits ou grands ; vivants à la maison ou ailleurs), mais il peut s’agir également d’une famille monoparentale, d’un couple sans enfants ou d’une personne seule (ce dernier cas reste sujet à acceptation du participant et de ses parents).

9 — Comment les familles sont-elles recrutées ?

Les familles d’accueil sont recrutées par le partenaire de Calvin-Thomas dans le pays d'accueil. Elles sont sélectionnées : visite à domicile et vérification des références.

10 — Peut-il y avoir plusieurs Français dans la même famille ?

Non. Un seul francophone est hébergé par famille. En revanche, la famille peut accueillir un autre étranger (parlant une autre langue). Il s’agit alors d’un double placement.

11 — Aurais-je besoin de porter un uniforme ?

La plupart des lycées anglo-saxons (surtout en Australie, en Nouvelle Zélande et en Afrique du Sud) requièrent le port d’un uniforme. Cette pratique est moins courante au Canada et aux USA. Il vous sera possible de vous procurer un uniforme soit dans un magasin spécialisé ou dans une boutique d’uniformes dégriffés. Il est également souvent possible de louer un uniforme ou de vous le faire prêter. Le coût d’un uniforme peut varier d’une quarantaine de dollars jusqu’à plusieurs centaines de dollars en fonction de l’établissement et des pièces qui composent l’uniforme (t-shirt, pantalon, jupe, chemisier, veste, ...).

12 — Est-ce-que mes parents sont obligés d’accueillir pendant que je suis à l’étranger ?

Ce n’est pas une obligation. Mais Calvin-Thomas propose aux familles françaises, par l'intermédiaire de l'association PIE, d'accueillir. Dans le cas où une famille souhaite accueillir, elle peut contacter le bureau national de PIE : 04 42 91 31 00.

13 — Est-ce-que mon séjour à l’étranger est validé par l’Education Nationale ?

Actuellement, il n’y a malheureusement pas d’équivalence systématique accordée en France pour ce type de séjour.

14 — Comment faire valoir cette expérience une fois revenu en France ?

Calvin-Thomas peut fournir à ceux qui en font la demande un "Certificat de participation". À noter : le "Certificat international" n'est plus proposé.

15 — Est-il réellement possible de s’absenter de son école pendant un séjour d’un trimestre à une année scolaire ?

C'est tout à fait envisageable. En général, cela ne pose pas de problème. Il suffit d'en parler avec son établissement et avec ses professeurs. Les cours peuvent toujours se rattrapent (avec du travail et de la motivation)... Les acquis, par contre, sont énormes et la plupart d'entre-eux ne peuvent être obtenus que grâce à la participation à un séjour de longue durée.  À savoir: quelques séjours "High School" sont proposés pendant les vacances d'été (ex : Australie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande).

16 — Vaut-il mieux partir pendant l’année de seconde, de première ou de terminale ?

Il n’y a pas de moment idéal. Le bon moment dépend du participant, de sa motivation et de sa maturité.

17 — Pourquoi choisir un programme Choix de l'école ?

En choisissant le programme Choix de l'école, vous pouvez choisir votre école en fonction de vos besoins et de vos désirs. Chaque école à ses spécificités et peut répondre à vos attentes : lieu géographique précis, pratique d’un sport ou d’une activité particulière, mode d’apprentissage, philosophie ... De plus, les écoles payantes disposent en général de moyens financiers assez conséquents et offrent donc des infrastructures appréciables.

18 — L’école payante est-elle une école privée ?

Dans le cas des États-Unis, c’est effectivement le cas. Les écoles publiques étant réticentes à l’accueil d’étudiants étrangers sur une période de 3 mois. Pour la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, il peut s’agir d’écoles publiques ou privées.

19 — Pourquoi la formule Choix de l'école est-elle plus chère que la formule “classique” ?

Dans le cadre de la formule classique, l’école sur place fait cadeau des frais de scolarité (ce qui est en général possible dans le cadre d’accords de réciprocité entre notre pays et le pays d’accueil). Dans le cadre de la formule Choix de l'école, les frais de scolarité ne sont pas offerts par l’école, c’est donc au participant d’assumer ce coût.

20 — Combien ça coûte  ?

À partir de 4 750 € (le coût varie selon les destinations et les formules).

21 — Qu’est-ce-qui est compris dans le prix du séjour ?

● La sélection et l’information du candidat (entretien, dossier...) ● L’accueil en famille ● L’encadrement pendant toute la durée du séjour ● L’accueil scolaire et l’enseignement ● Le suivi ● La mise à disposition d’un numéro d’urgence ● Le voyage en avion (aller/retour) de l’aéroport de Roissy à la résidence de la famille d’accueil (sauf surcoût éventuel pour l’Afrique du Sud si l'arrivée n'avait pas lieu au Cap) ● Pour l'Australie dans le cadre des "Départs en groupe" : les frais d’accompagnement à l'aller, s’il y a lieu (jusqu'à l'aéroport d'entrée du pays d'accueil) ● Les frais de transfert d’aéroport dans le pays d’accueil et les frais d’accueil à l’arrivée ● Les taxes d’aéroport ● L’assurance (voir « Conditions Générales ») ● L’assistance ● Les activités proposées dans le cadre du programme ● Les frais administratifs ● ... Et éventuellement : une réunion de préparation.

22 — Qu’est-ce-qui n’est pas compris dans le prix du séjour ?

● Les frais d’inscription (75 euros) ● Les frais éventuels pour un départ de province (qui serait mis en place par Calvin-Thomas sur demande) ● Les frais éventuels d'accompagnement UM (quite à une demande des parents du participant, ou si cet accompagnement est imposé par la compagnie aérienne) ● Les dépenses personnelles (argent de poche, loisirs, sorties non prévues dans le cadre du programme) ● La garantie annulation facultative (voir « Conditions générales ») ● Les transports scolaires (le cas échéant) ● Les frais éventuels de chancellerie et de visa ● Les excursions en option  ● Les frais éventuels d’uniforme.

23 — Le séjour doit-il être réglé en une seule fois ?

Les modalités de paiement sont identiques, quelle que soit la destination.
Vous versez 75 Euros à l'inscription. Vous réglez le coût du séjour après acceptation :
> 1 510 euros à l’acceptation
> Le solde est dû 45 jours avant le départ et peut être réglé en plusieurs fois.

24 —Si je rate mon bac ou si je redouble, est-ce-que je suis remboursé ?

Une garantie annulation est proposée. Elle permet d’être remboursé des versements effectués en cas de maladie, redoublement ou échec au baccalauréat (seuls les frais d’inscription ne sont pas remboursés). Son coût est de 165 € minimum (le montant varie selon les formules). Cette assurance est facultative.

25 —Puis-je obtenir une aide financière pour partir ?

Allocations familliales — les familles continuent à toucher les prestations familiales pendant le séjour de votre enfant à l'étranger.
Impôts — Le participant est toujours considéré comme étant "à la charge" des parents. Ces derniers bénéficient de la réduction d'impôts au titre de la "scolarisation d'un enfant".
Prêt bancaire — Certaines banques proposent des prêts pour ce type de séjour. Les participants peuvent se renseigner auprès d'elles.
Aides — Des entreprises, des collectivités locales (mairie, conseil général, conseil régional...) ou des sponsors, sont à même d'attribuer des aides ou des soutiens. Les participants engagent eux-mêmes ces démarches ...

26 — Est-ce-que je dois contracter une assurance maladie ?

Ce n'est pas nécessaire. Une assurance complète est offerte : assurance médicale - assurance chirurgicale - assistance - responsabilité civile - assurance bagages - protection juridique. Les clauses d'assurance et les particularités liées à chaque destination sont détaillées dans le dossier d'inscription. Contrat d'assurance complet sur demande.

27 — Comment disposer de mon argent de poche ?

La plupart des banques proposent des cartes de retrait internationales pour les adolescents. Ces cartes (dîtes cartes au logo CIRRUS) permettent de retirer une somme maximum et préalablement définie par semaine. Certaines banques ont mis en place des partenariats avec des banques à l’étranger et permettent ainsi de retirer sans frais dans les bornes de la banque partenaire (exemple : la BNP Paribas et Bank of America).

28 — Quelle est la somme à prévoir pour les frais de cantine scolaire (s’il y a lieu) ?

La plupart des lycées anglo-saxons ne sont pas pourvu de restaurants scolaires. Les élèves amènent leur “lunch box”, qu’ils ont préalablement préparé chez eux ou se restaurent dans les cafétérias /snacks à proximité ou dans l’école.

29 — De combien d’argent de poche ai-je besoin par mois ?

Cela dépend de chacun. Nous conseillons au participant de prévoir en moyenne un montant équivalent à 10% du séjour

30 — À l’étranger ou dans les Dom-Tom, puis-je partir avec Calvin-Thomas ?

Oui c'est possible. Dans ce cas, nous organisons l'entretien avec toi et tes parents par Skype.
En fonction du programme, Calvin-Thomas peut éventuellement mettre en place un départ individuel de province (frais supplémentaires possibles). 

  

Trimestre Canada Classique : dernières places pour Mars 2017.